Une chatte “rejetée” et une chienne vieillissante se sont trouvées, et depuis, elles ne cessent de se faire des câlins.

Une chatte et une chienne âgée, toutes deux “rejetées”, ont fini par se trouver, et depuis, elles ne cessent de se faire des câlins.

- Publicité -

Voici Tahlia la chatte, et Jemelda la chienne.

GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY
GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY

Les deux femelles avaient été abandonnées, jusqu’à ce qu’elles soient sauvées par le refuge Gunyah Animal Healing Sanctuary, qui héberge des animaux ayant besoin de soins durables, causés par des maltraitances, de la négligence, des maladies, ou d’autres besoins similaires.

“Je me dis souvent que Jemelda et Tahlia étaient faites pour se trouver”, explique Kathy, fondatrice du Gunyah Animal Healing Sanctuary. “Malgré toutes ces années passées à travailler avec des animaux malades, négligés ou rejetés, je n’ai jamais vu un tel lien.”

Le moment où Tahlia a rencontré sa nouvelle meilleure amie.

GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY
GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY

Jemelda est arrivée au refuge après des débuts très difficiles. “Elle avait peur de tout le monde et de toute chose, et elle manquait de confiance en elle. Bien qu’elle aille mieux, et qu’elle apprécie les autres animaux du refuge, elle n’a jamais vraiment tissé de lien avec eux.”

Puis Tahlia est arrivée, et ensemble, elles ont créé une relation fusionnelle, en quelques semaines à peine.

“Elles passent chaque jour plusieurs heures blotties l’une contre l’autre.”

GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY
GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY

“Tahlia est d’une aide absolument formidable”, explique Kathy. “Dès l’instant où elle a croisé le chemin de Jemelda, ces deux-là sont devenues inséparables. Et quand elles ne sont pas blotties l’une contre l’autre, alors elle lui fait sa toilette.”

Une année, Jemelda souffrait d’une infection sérieuse de l’oreille, et Tahlia essayait désespérément de la lui nettoyer, pour l’aider à guérir.

“Le lien qui existe entre ces deux-là est vraiment spécial.”

GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY
GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY

“Depuis, elles ont transmis ce lien incroyable à tous les nouveaux arrivants, qu’ils soient permanents, ou de passage. C’est comme si c’était leur destin”, explique Kathy.

- Publicité -

Depuis que Tahlia s’est installée à Gunyah, les “tas de câlins” sont devenus choses communes. “Elle a accueilli, soigné, nettoyé tellement d’autres pensionnaires, qu’ils soient des chats, des agneaux, ou des chèvres ! Le plus dur, dans de telles situations, c’est de parvenir à identifier qui est quoi dans un tel tas d’animaux blottis les uns contre les autres !”

GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY
GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY

“Jemelda et Tahlia sont des exemples à suivre, et c’est assez incroyable de voir des chatons âgés de quelques semaines à peine venir se blottir contre elles, et faire leur toilette mutuelle, quelle que soit leur espèce.”

“Ils ont même réussi à convaincre certains des plus vieux pensionnaires de l’établissement à se joindre au “tas de câlins”.

GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY
GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY

“Le refuge a toujours été là pour aider les animaux dans le besoin, mais aussi pour favoriser et développer les liens qui se créent encore et encore entre les espèces.”

Voici le siège favori de Tahlia.

Une chatte rejetée et une 07

“Elles ne sont jamais très loin l’une de l’autre. Elles ont passé un nombre incroyable d’heures blotties ensemble”, explique Kathy.

“Elles sont tellement proches, qu’elles ne font parfois plus qu’une.”

Une chatte rejetée et une 08

“On ne manque pas de paniers et de couches pour chiens ou chats, devant le poêle à bois, mais Tahlia a décidé que la meilleure place de tout le refuge était sur le dos de sa meilleure amie, Jemelda.”

Aujourd’hui, Jemelda est âgée de 16 ans, et l’amour et l’affection de Tahlia lui redonnent quotidiennement des forces.

Une chatte rejetée et une 09
GUNYAH ANIMAL HEALING SANCTUARY

Tahlia, responsable en chef du toilettage.


- Publicité -


Partagez cette histoire avec vos amis. Si vous voulez contribuer aux sauvetages du refuge, vous pouvez faire un don ici. Suivez le Gunyah Animal Healing Sanctuary sur Facebook.