Cette femme est le seul espoir de plusieurs centaines de chats errants

Chaque été, Deike Behringer quitte sa demeure allemande pour rejoindre Estepona, dans le sud de l’Espagne. C’est une ville balnéaire splendide, sur la Costa Del Sol, mais Behringer n’est pas là pour s’amuser sous le soleil.

- Publicité -

En effet, elle consacre tout son temps sur place, ainsi que ses talents de photographe, au refuge Estepona Cat Rescue, l’une des rares organisations à se battre pour aider les chats errants de la région.

Selon Behringer, les chats d’Estepona sont considérés comme des animaux nuisibles plus que comme des animaux domestiques adorables. Les refuges, sur place, sont très primitifs, et les Pererras (“stations d’euthanasie”) locales ne font aucun effort pour promouvoir les adoptions. Les animaux y sont en effet euthanasiés en moins de deux semaines.

- Publicité -

Heureusement, les chats d’Estepona ont encore un espoir. Cet espoir s’appelle Cleo Wrobel, et elle consacre sa vie et son foyer au sauvetage du plus grand nombre de chats errants espagnols possible. Au fil des ans, elle a secouru, rééduqué et trouvé un foyer à plus de 500 animaux, principalement des chats, mais aussi quelques chiens.

- Publicité -
Préc.1 sur 3

SOURCEIheartcats